skip to Main Content

Rencontre avec Marc, accompagné par le service de guidance à domicile

Avec le souci permanent de permettre à chaque être humain de vivre décemment, dans un cadre de vie facilitant la réinsertion sociale et économique, il est important pour l’Armée du Salut d’œuvrer toujours plus en faveur des personnes qui sont particulièrement touchées par l’exclusion sociale et économique.

Le service de Guidance à domicile de l’Armée du Salut, situé à Koekelberg dans la région de Bruxelles, a pour mission d’aider les personnes et les familles qui quittent une maison d’accueil ou autre cadre résidentiel. Il permet d’éloigner de la vie dans la rue, ceux qui veulent vivre de façon autonome, mais qui sont également conscients qu’ils ont besoin d’un certain soutien psycho-social, administratif et budgétaire afin de vivre pleinement leur autonomie.

D’autre part, ce service prend en charge des personnes qui vivent déjà de façon autonome, mais qui ont besoin d’aide pour ne pas s’enfoncer dans une situation précaire où elles pourraient perdre leur logement.

C’est grâce à l’instauration d’une véritable relation de confiance entre l’assistant social et le bénéficiaire que l’accompagnement sera une réussite et limitée dans le temps.

Rencontre avec Marc

Je rencontre Marc lors du groupe de cuisine, organisé par le service Guidance à domicile de l’Armée du Salut à Koekelberg. Chaque mardi, il est possible de bénéficier d’un menu composé de trois plats pour 3,50 €, dans une ambiance conviviale et amicale.

Après avoir rompu une relation complexe avec une femme alcoolique et en raison de problèmes de santé, Marc s’est retrouvé dans une situation problématique qui finalement l’a amené à vivre à la rue.

Grâce à son séjour dans un refuge, il parvient à obtenir un logement dans un studio guidé. Dans ce nouveau cadre, il est à nouveau capable de prendre soin de lui, mais il se rend compte qu’il a besoin d’aide pour vivre en toute indépendance. Il est alors orienté vers le service d’aide à domicile.

Marc y trouve une oreille attentive et un soutien qui lui permettent de réduire peu à peu ses dettes. Grâce aux activités proposées chaque année, telles qu’un voyage, un barbecue, des excursions culturelles, Marc se construit aussi un nouveau réseau social.

Marc reprend peu à peu goût à la vie. Passionné par la bonne cuisine, il se prépare régulièrement des bons petits plats tels que du lapin, des moules… Il s’achète des « cygnes » (gâteau avec beaucoup de crème fouettée) chez un boulanger de Halle, parce que c’est là qu’ils sont les meilleurs.

Grâce à la relation de confiance qui s’est établie entre Marc et le Service de guidance à domicile, il décide également de se faire conseiller dans la gestion de son budget. L’accompagnement consiste à lui donner de l’argent de poche toutes les deux semaines. Il trouve que c’est une excellente solution pour lui permettre de réapprendre à maîtriser son budget et ses dépenses.

Malgré son âge, 58 ans, et quelques problèmes de santé, Marc aimerait retrouver du travail. Il n’aime pas rester inactif. Pour ce faire, il est également supervisé par son assistant social, les formalités administratives étant bien souvent complexes.

Marc a retrouvé une certaine forme d’indépendance et reconstruit sa vie petit à petit.

Esther Tesch

Back To Top