skip to Main Content

Qui paye le prix de ces champignons délicieux et bon marché ?

Des champignons frais et bon marché dans votre assiette, mais qui en paie le prix ?

Délicieux tous ces produits agricoles frais dans votre assiette, et à ce prix ! Cela semble presque trop beau pour être vrai et c’est souvent le cas. La vérité qui se cache derrière les prix suspects des produits agricoles est parfois terrible. En Belgique, des centaines de personnes sont chaque jour victimes de l’exploitation au travail. Ils sont souvent contraints de travailler sous de faux prétextes et sous la menace de la violence. Ils travaillent dans de mauvaises conditions et font des journées extrêmement longues en contre-partie d’une maigre rémunération.

L’exploitation des personnes qui sont utilisées en tant que main-d’œuvre bon marché se développe. Dans des pays européens tels que les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, le Portugal, Chypre et la Serbie, la traite des êtres humains dans ce secteur, est désormais plus courante que le trafic à des fins d’exploitation sexuelle. La plupart des victimes sont des hommes qui sont exploités dans l’industrie dans le bâtiment, l’agriculture, l’horticulture et la pêche. Cette forme d’exploitation se développe également rapidement en Belgique.

Que pouvez-vous faire ?

Soyez attentif aux circonstances dans lesquelles vos travaux de construction ou de rénovation sont réalisés. Ces indicateurs peuvent révéler des abus :

Les migrants sont particulièrement touchés par la traite des êtres humains, mais les Belges aussi peuvent en être victimes. C’est un fléau bien plus fréquent que ce que nous pourrions imaginer.

Vous soupçonnez que quelqu’un de votre entourage est peut-être victime de la traite des êtres humains ? Contactez les associations d’aide aux numéros suivants:

PAG-ASA 02 / 511.64.64 – BRUXELLES

PAYOKE 03 / 201.16.90 – ANVERS

SURYA 04 / 232.40.30 – LIÈGE

Back To Top