Skip to content

Premier dimanche après l’Ascension – Message du Major Mike Stannett

Bonjour à tous, c’est une bonne chose que de pouvoir retrouver ce dimanche matin.

Cette semaine, nous avons pu regoûter à une certaine liberté, ce qui a généré d’un côté un petit soulagement mais de l’autre côté une certaine anxiété, « est ce réellement sans danger ? »

Nous sommes heureux de pouvoir nous déplacer à nouveau plus librement, de revoir quelques personnes supplémentaires et nous apprécions que la plupart des magasins aient enfin réouvert leurs portes.

Certains sont retournés travailler, certains commerces ont repris leurs activités y compris les coiffeurs et les salons de beauté.

Mais nous, en tant que communautés chrétiennes ne sommes pas encore autorisés à nous rassembler si ce n’est pour les enterrements et mariages (mais en nombre limité pour une cérémonie écourtée également).

Vous pouvez acheter un hamburger, aller au tribunal, prendre les transports en commun mais vous  ne pouvez pas assister à un culte dans votre communauté !

Désir

Je suis certain que la plupart des gens attendent avec impatience le jour où ils pourront se retrouver en famille ou entre amis.

Jeudi, nous avons commémoré le jour de l’Ascension, lorsque Jésus s’est élevé vers les cieux.

Il venait à peine de partir que  les gens ont commencé à se demander quand ils pourraient le revoir ou même si ils le reverraient.

Je sais que beaucoup de chrétiens attendent la seconde venue du Christ.

Certains chrétiens ont même interprété le coronavirus comme faisant partie du début de la fin des temps, menant à l’Armageddon et à la résurrection des fidèles.

Tenons-nous prêts !

Personnellement, je préfère un évangile encourageant les gens à croire par amour plutôt que par crainte.

Être prêt pour la fin du monde ou pour le jour de notre jugement devant le Seigneur semble être la même chose… être simplement  avec le Seigneur.

Quoi qu’il en soit, nous devons être préparés.

Je ne crains ni son retour ni le jour où Il me reprendra pour être auprès de Lui. Je sais que je dois être en accord avec le Seigneur, avoir une relation avec lui, avoir foi en son amour pour moi et tout ira bien.

Être en paix, libéré de mes craintes.

Le désir d’être ensemble

J’aspire au moment où nous, en tant que qu’assemblée de salutistes, frères et sœurs en Christ, nous serons à nouveau réunis pour le louer, pour partager ensemble, écouter la prière des uns et des autres.

Pour témoigner de ce qu’Il a fait dans nos vies, chanter ensemble ou le louer ou le supplier, avoir la possibilité de prier à plusieurs agenouillés au banc de le grâce, écouter la fanfare ou la chorale, s’encourager les uns les autres, voir et entendre les enfants s’amuser ou expliquer ce qu’ils ont appris à l’école du dimanche ou être témoin de la foi des jeunes, recevoir les parole de sagesse d’un ancien, se saluer en s’embrassant ou en se faisant une accolade, se dire au revoir et à la semaine prochaine… J’aspire à cette communication.

Réflexion

Malgré tout, j’ai le sentiment que nous n’avons jamais réellement été séparés les uns des autres, ou du Seigneur, car nous sommes restés unis par la foi et son Esprit Saint.

Par la foi, nous sommes un avec lui et avec les autres croyants. Rien ne peut nous séparer de son amour.

Rien ni personne ne peut nous enlever notre foi ni notre unité en Christ. Nous sommes inextricablement liés par le Saint-Esprit, hier, aujourd’hui et demain, mais aussi pour l’éternité et la vie éternelle.

Par l’Esprit Saint, nous partageons également l’Ascension de Jésus, étant élevés de notre esprit vers son esprit.

Lecture : Actes 1 v 10-11

« Ils regardaient attentivement le ciel pendant qu’il s’en allait, quand soudain deux hommes vêtus de blanc se placèrent à côté d’eux. « Hommes de Galilée, » disaient-ils, « pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Ce même Jésus, qui vous a été enlevé au ciel, reviendra de la même façon que vous l’avez vu allant au ciel ».

Prière

Seigneur,

Comme les disciples, nous sommes émerveillés par ton ascension vers le Royaume de ton Père, notre Père dans les cieux, pour y siéger à sa droite.

Nous te remercions de nous avoir envoyé le Saint-Esprit, comme guide et consolateur.

Nous te remercions parce que ton Esprit-Saint nous lie avec toi et nous pouvons dès à présent faire partie du Royaume des cieux.

Merci pour cette certitude que si nous t’accueillons dans notre vie, nous serons avec toi dans le Royaume des cieux.

Nous te demandons particulièrement ta paix et ta présence alors que nous ressentons peut-être une certaine solitude en l’absence de la communion avec nos frères et sœurs et sans la possibilité de partager le culte commun.

Nous te prions pour tous ceux qui ont besoin de ton amour de manière visible.

Seigneur, tu peux faire la différence.

Amen

Nos derniers articles

24 ans au service des femmes

L’Armée du Salut veut répondre aux besoins d’aide et de protection des femmes en situation…

Lire plus

Faire le dernier bout de route ensemble

« La vie est beauté, admire-la. La vie est une promesse, tiens-la. La vie est…

Lire plus

Des jeux à Paris, les sans-abris deviennent gênants pour certains !

Du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024, les…

Lire plus
Back To Top