skip to Main Content

Message du dimanche 13 décembre – Major Mike Stannett

La peinture d’Andrew Nichols intitulée « donne moi la force » respire simultanément la puissance et la vulnérabilité.

Le paradoxe est que, bien que son apparence physique soit celle d’un homme fort et très musclé,  sa véritable force réside dans le fait qu’il compte sur sa foi pour le guider dans les moments difficiles de sa vie.

Ce n’est pas  une faiblesse, c’est un homme qui connaît sa propre force et ses limites… Certains aspects de la vie ne peuvent être résolus par la force physique à proprement dit, mais plutôt avec une sensibilité spirituelle.

Joseph était dans une telle position… sa fiancée était enceinte, mais pas par lui ! Il envisageait le divorce … mais il n’a pas laissé son ego ni sa fierté masculine dicter ce qu’il devrait faire

 « Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; »

Cette image suggère que l’homme que l’on y voit est troublé dans sa prière, mais pourtant il continue de prier. De nos jours, il est de moins en moins courant pour un homme de chercher la volonté de Dieu.

Cette image ne montre pas selon moi l’image d’un homme brisé, mais plutôt que sa force vient de sa prière.

La prière change les vies, sans elles, nous dégringolons et trébuchons, dévastant ceux qui nous entourent, en particulier les hommes.

Réfléchissons à cet homme qui prie, il semble à la fois « rude et prêt » mais aussi pleinement concentré sur sa façon de parler à son Seigneur… peut-être demande t-il pardon pour ses pêchés, peut-être intercède t-il pour un être cher, peut-être remercie t-il le Seigneur pour une prière exaucée, ou encore cherche-t-il cherche une direction, la lumière….

Seigneur donne-moi la force …. Amen

Version originale :

Back To Top