skip to Main Content

Méditation du dimanche 13 juin – Major Mike Stannett

Cette « église artistique » conçue par l’artiste Gijs van Vaerenbergh, est connue sous le nom de « lecture entre les lignes ». Elle  est construite en plaques d’acier qui créent une illusion d’optique. Sous un certain angle, elle semble solide, dans un autre angle, on peut voir à travers et vue d’un troisième angle, elle est un mélange de solidité et transparence.

Cette œuvre d’art  est l’illustration d’un paysage traditionnel… une église sur une colline. Pourtant, en vous rapprochant, vous voyez autre chose, quelque chose de plus moderne.

Les églises ont été construites pour inspirer le culte, détourner l’esprit des paroissiens de leur travail quotidien et des fardeaux de la vie pour se consacrer à l’adoration spirituelle et à l’appel de Dieu sur nos vies.

Bien que cette église ait été dépouillée de toutes expressions traditionnelles du culte : statues, vitraux, acoustique, peintures, elle inspire toujours le culte et les pensées spirituelles dans sa simplicité, son ambiance créative, son union avec son environnement,  sa paix, son calme.

L’architecte vous laisse « adorateur », il vous laisse transposer vos propres inspirations à l’église afin que vous combliez ses interstices.

C’est évidemment une église, avec une croix… c’est son essence, le reste vous appartient. Elle est transparente, sans aucun secret, ouverte à tous, elle représente clairement la foi et l’inspiration. Elle peut être vue comme une coquille vide, une église vide, utile comme une attraction touristique appartenant à une époque révolue.

La façon dont vous remplissez les intervalles vous appartient.

Que signifie l’église pour vous ? Chacun d’entre nous aura une réponse différente, un point de vue différent.

Je pense aussi que, tout comme les saisons, la lumière et le temps changent, l’ambiance de ce lieu de culte changera, mais l’essence restera la même.

Cela nous inspire à ne pas être figés sur notre point de vue, que la foi et la croyance peuvent être « vivants », changeant, évoluant, comme nos vies, nos sensibilités, nous devenons plus réfléchis et conscients des significations plus profondes de la vie et de ce qui vient ensuite.

La façon dont nous remplirons les espace vides après l’épidémie de COVID et commencerons  à retourner à l’église, est une chose à laquelle nous devons aussi  penser.

«Poussez des cris de joie en l’honneur de l’Éternel, habitants de toute la terre! Servez l’Éternel avec joie, venez avec allégresse en sa présence! Sachez que l’Éternel est Dieu! C’est lui qui nous a faits, et nous lui appartenons: nous sommes son peuple, le troupeau dont il est le berger. Entrez dans ses portes avec reconnaissance, dans ses parvis avec des chants de louange! Célébrez-le, bénissez son nom, car l’Éternel est bon: sa bonté dure éternellement, et sa fidélité de génération en génération ». Psaume  100:1-5

This ‘Art Church ‘ designed by Gijs van Vaerenbergh, at Borgloon is known as “Reading between the lines “.

It is constructed of steel plates and creates an optical illusion. When viewed from one angle it looks solid , from another angle it is completely see through and at another it is a mixture of solid and see through.

This piece of art is at one moment   a part of a  traditional

landscape , a church on a hill. Yet as you get closer you see that it is something else, something modern.

Churches were are built to inspire worship , to turn people’s minds from the daily toil and burdens of life , towards higher thoughts of spiritual worship and Gods call upon our lives.

Though this church it stripped of all traditional expressions to inspire worship, statues, stained glass , acoustics , paintings , this church still inspires worship and higher spiritual thoughts in its simplicity , it’s creative ambience , it’s oneness with its surroundings , it’s  peace and quite .

The architect leaves you , the ‘worshipper ‘, to experience your own reactions to the church. To fill in between the lines.

It is obviously a church , with a cross on the top, that is its essence, the rest is up to you . It is transparent , holds no secrets, open to everyone, it clearly represents faith and inspiration .

Or it can be seen as a empty shell , an empty church , only useful as a visitor attraction belonging to a bygone era.

How you fill in between the lines is up to you.

What does the church mean to you ?

Each of us will have a different answer to this question. Depending on your view point.

I think also,  just as the seasons change , as the light and the weather changes so will the ambience of this place of worship will change ,but the essence will remain the same.

This inspires us not to be totally fixed on on our view point , that faith and belief can be ‘ living’ changing , evolving , as we live our life, as our sensibilities evolve, as we become more thoughtful and aware of deeper meanings of life and what comes next .

How we fill in between the lines , after COVID and start returning to church , is something also to be thinking about.

“Shout for joy to the Lord, all the earth. Worship the Lord with gladness; come before him with joyful songs. Know that the Lord is God. It is he who made us, and we are his; we are his people, the sheep of his pasture. Enter his gates with thanksgiving and his courts with praise; give thanks to him and praise his name. For the Lord is good and his love endures forever; his faithfulness continues through all generations.”

Psalms 100:1-5

Back To Top