Skip to content

L’Armée du Salut prend position en soutien aux droits des femmes en Afghanistan

La mission de l’Armée du Salut est d’annoncer l’Évangile de Jésus-Christ et de soulager, en son nom, sans discrimination, les détresses humaines. En tant que chrétiens, en s’appuyant sur la grâce et la direction de Dieu, nous sommes encouragés à traduire ces objectifs dans notre vie quotidienne. C’est ainsi que l’Armée du Salut ne peut pas cautionner les persécutions de certaines personnes en raison de leur genre, origine, religion…

Le Général Brian Peddle, chef spirituel de l’Armée du Salut, a signé une lettre ouverte adressée aux Nations Unies (ONU) et à l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) dans laquelle il exprime sa profonde inquiétude quant aux droits des femmes afghanes.

La lettre, signée par des chefs religieux et d’autres leaders mondiaux, souligne la « profonde inquiétude » suscitée par les derniers développements en Afghanistan, où l’interdiction de l’enseignement supérieur pour les femmes a été réaffirmée et annoncée le 20 décembre 2022. Le 24 décembre, l’interdiction pour les femmes de travailler dans des organisations non gouvernementales et des organisations non gouvernementales internationales a également été annoncée.

La lettre demande à M. António Guterres, Secrétaire général de l’ONU, et aux autres responsables de l’organisation de prendre acte de cette « régression calamiteuse des droits de l’homme ».

Le Général Peddle a déclaré : « L’Armée du Salut est un mouvement chrétien international et, à ce titre, notre Commission internationale pour la justice sociale (ISJC), basée à New York, est représentée à l’ONU. Notre rôle est de défendre la dignité humaine et la justice sociale auprès des pauvres et des opprimés du monde. C’est à ce titre que j’ai signé cette lettre. Il est essentiel que les organisations internationales utilisent leurs positions pour être une voix pour les sans-voix ».

La lettre conclut en remerciant à l’avance les Nations unies et l’OCI pour leur coopération, qui devraient ensuite « aider l’histoire à documenter la manière dont vos organisations estimées, représentant tous nos gouvernements, continuent à honorer les obligations fondamentales envers le bien-être de l’homme, dans les moments les plus troublés que l’humanité doit affronter ».

C’est aussi cela être disciple, c’est rechercher à propager l’Amour inconditionnel de Jésus.

Colonel Melvin Fincham
Assistant Chief Secretary

Questions à l’ONU et à l’OCI

La lettre pose des questions précises à l’ONU, notamment les questions suivantes :

Quelles sont vos prévisions quant à l’impact financier de l’interdiction du travail des femmes en Afghanistan et comment cette interdiction affecterait-elle les ménages actuellement dirigés par des femmes qui sont les seuls salariés, y compris quel serait son impact sur la situation des garçons afghans ?

Combien de garçons et de filles font partie de ménages qui n’auraient alors aucun salarié ?

Quelles sont vos prévisions quant à l’impact sur la santé financière et économique globale de la nation afghane lorsque les femmes ne seront plus en mesure de tirer un revenu de leur fonction publique ?

Êtes-vous en contact avec les dirigeants communautaires masculins du pays ?

Soutiennent-ils unanimement les talibans dans cette décision ?

Demandant à l’OCI de répondre à des questions tout aussi exigeantes, la lettre demande ce que l’OCI – avec ses 56 États membres, qui sont tous également membres de l’ONU – fait face à cette situation.

Pour en savoir plus sur le travail de l’Armée du Salut
dans son combat pour la justice sociale :
Cliquez-ici

Nos derniers articles

L’Évasion galactique : Inscription au séjour d’été 2024 pour enfants

Chers parents, Nous invitons votre enfant à vivre un séjour spatialement divertissant au Domaine de…

Lire plus

Mission Mystère : Inscription au séjour d’été 2024 pour ados 13-17 ans

Rejoins-nous pour le séjour ado "Mission Mystère" ! Organisé par l’Armée du Salut, ce séjour…

Lire plus
ProFest Armée du Salut

Profest 2024 : Il était une soif

Nous sommes fiers d'avoir pris part le 9 mai dernier à Profest 2024, la rencontre…

Lire plus
Back To Top