skip to Main Content

La Fête des pères – Message du dimanche 14 juin

Bonjour à tous, il est bon de vous saluer en ce dimanche matin de fête des pères.

Nous célébrons également autre chose aujourd’hui …. certains de nos postes ré-ouvriront leurs portes dans le cadre de la reprise des cultes, les mesures de restrictions ayant été assouplies.

Le culte, mais plus comme avant.

En raison des restrictions, le culte ne sera pas celui que nous pratiquons normalement.

Nous pouvons être ensemble mais en nombre réduit ! Nous ne pouvons ni chanter ni prier à haute voix. C’est au moins un pas dans la bonne direction, cela signifie que nous pouvons rassembler les gens, élargir nos contacts avec d’autres personnes et ne plus nous sentir seuls !

Intérieurement nous savons que nous ne sommes jamais vraiment seuls grâce à notre relation avec le Christ, mais nous n’en avons pas moins besoin de contacts et de partages fraternels.

C’est particulièrement important pour nous…Être ensemble dans la communion des croyants.

Fête des Pères

Comme je l’ai mentionné, c’est aussi la fête des pères, le jour où nous avons l’occasion de remercier nos pères pour tous les soins et le soutien qu’ils nous ont apportés, la façon dont nous apprécions ce qu’ils nous ont donné et appris et pour leur amour pour nous.

C’est aussi le moment de se souvenir de nos pères qui sont peut-être décédés et reconnaître leur rôle dans nos vies. Nous remercions Dieu aujourd’hui pour tout ce qu’ils représentent pour nous.

Il est également utile de se rappeler que, malheureusement, tous les pères n’ont pas été de bons modèles ou n’ont pas eu une influence positive sur notre vie. Si c’est le cas, nous pouvons demander à Dieu de leur pardonner (pour ceux qui sont encore en vie), de nous aider à faire en sorte que nous soyons de meilleurs parents (ou tuteurs) et que nous tirions les leçons de leurs erreurs.

Dieu le Père ?

Traditionnellement, notre Dieu créateur a une représentation masculine et donc qu’il est Notre Père. Il faut le voir comme la figure du Père céleste ainsi que nous l’a enseigné Jésus. Cela peut être très préjudiciable et avoir prendre même un sens très négatif, surtout si notre propre père est loin d’être parfait ou ne s’est même pas impliqué dans notre vie.

Bien sûr, nous savons que Dieu n’est pas limité par notre représentation. Il nous est difficile de comprendre pleinement la nature de Dieu, et encore plus de pouvoir dépeindre son caractère.

Tout ce que nous utilisons pour décrire Dieu, ou les relations de Dieu avec nous, ne correspondra jamais à la véritable nature de Dieu.

Cependant, ramener Dieu à un concept compréhensible, en tant que « Père céleste », quelqu’un qui a une relation personnelle avec chacun de nous, qui protège et subvient aux besoins de ses enfants, nous encourage et nous attire vers la figure idéale du père aimant.

Lorsque dans la Bible, au chapitre 3 du livre d’Exode, Moïse, attiré par le buisson ardent, demande à Dieu : « Qui dois-je dire que tu es ? » Dieu répond : « dis que « Je suis qui je suis ». « Je suis vous a été envoyé ». (Exode 3 v 14 ).

La révélation de l’identité de Dieu et de notre relation avec Dieu se poursuit encore aujourd’hui, c’est pourquoi il est essentiel qu’en tant que communauté de croyants, nous puissions nous rencontrer, afin que cette relation et notre compréhension puissent croître et être également transmise aux autres.

C’est pourquoi notre relation avec Jésus est si centrale à notre foi puisqu’il nous aide à mieux connaître Dieu.

Lecture de la Bible, Romains 8 v 38-39

« Car je suis convaincu que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les démons, ni le présent ni l’avenir, ni aucune puissance, ni la hauteur ni la profondeur, ni rien d’autre dans la création, ne pourront nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.

Nous connaissons Dieu par Jésus.

Prière

Notre Père qui est aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite,

sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien.

Pardonne-nous nos péchés

comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.

Ne nous soumets pas à la tentation

mais délivre-nous du mal.

Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance,

et la gloire au siècle des siècles.

Amen.

Que Dieu vous bénisse tous

Back To Top