Le Général André Cox vient d’autoriser l’ouverture officielle de l’Armée du Salut sur l’ile de Madagascar, ce qui porte le nombre de pays dans lesquels l’Armée du Salut est officiellement à l’œuvre à 128.

La décision a été prise après de longues études de faisabilité concernant l’extension de l’œuvre de l’Armée du Salut dans l’ile, et des discussions lors de rencontres régulières du Conseil de Direction International au Quartier Général International à Londres. Un budget pour les trois premières années a été établi, et du personnel a été désigné pour superviser la nouvelle mission. Les Majors Jean et Flore Kiala, officiers du Territoire de la République Démocratique du Congo ont été nommés comme responsables, et sont assistés des Salutistes malgaches Andriamananony et Annick Rasahoby. Des cultes avaient lieu le dimanche depuis plusieurs mois ; la Ligue du Foyer (ministères féminins) se développe avec des effets considérables dans la vie des femmes de Madagascar, et le personnel de l’Armée du Salut intervient aussi dans une école.

Le travail continuera sous la supervision du Territoire du Zimbabwe où, lors d’une récente visite en relation avec le Congrès des 125 ans, le Chef d’Etat-Major de l’Armée du Salut, le Commissaire Brian Peddle, avait annoncé la prochaine ouverture au nom du Général. Le drapeau de l’Armée du Salut ,qui flottera bientôt à Madagascar, était fièrement porté au congrès par les majors Kiala lors du défilé devant le chef d’état-major. Le Secrétaire International pour l’Afrique, le Commissaire Benjamin Mnyampi et la Secrétaire pour les Ministères féminins –Zone Afrique, la Commissaire Grace Mnyampi, ont présidé l’ouverture officielle de l’œuvre le dimanche 23 Octobre 2016.